Carrefour met Tex à l’heure du « Made in France »

Dans plus d’une centaine de points de vente français, la marque d’habillement du groupe Carrefour déploie depuis le 4 octobre une offre fabriquée dans l’hexagone.
Une première collection, pour l’heure composée de 36 modèles vendus de 5 à 50 euros, amenée à se renouveler quatre fois par an.
Cette ligne comporte l’incontournable marinière désormais icône du made in France, mais également des jeans, des chaussettes et des sweats. Chacune des quatre collections annuelles prendra pour inspiration une ville française. Après Paris cet automne, suivront ainsi Chamonix, Deauville, puis Saint-Tropez l’été prochain.

Pour produire les marinières, Carrefour a choisi de faire appel à la société Chanteclair, installée à Troyes. Les jeans viennent eux de Bretagne, via l’entreprise Dolmen. Le vendéen Sedem s’occupe lui des pulls, tandis que l’Auvergnat Quioc prend en charge les ponchos. Quelques 100 000 pièces sont ainsi produites à destination des hypermarchés français.

Le groupe Carrefour opère via un réseau de 12 300 magasins répartis dans plus de 30 pays. Son chiffre d’affaires a atteint 104,4 milliards d’euros sur l’exercice 2015.

Par Matthieu Guinebault pour Fashion Network 07/10/2016

Laisser un commentaire